Biographie de Alfred PELLAN

Alfred Pellan, 1940

 

BIOGRAPHIE

Né en 1906 à Québec, Pellan entre en 1921 à l’École des beaux-arts de Québec où il obtient tous les premiers prix. Au terme de ses études, il obtient pour étudier à Paris. En 1926, il s’inscrit à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il fréquente ensuite les ateliers Colarossi et de la Grande Chaumière. Il découvre le travail de Picasso, Bonnard, Matisse, Modigliani, Miro et Ernst. Il assimile tout et en fait une synthèse personnelle où se marient la virtuosité du dessinateur et la puissance du coloriste.

En 1940, au début de la seconde guerre mondiale, Pellan doit quitter la France. Il expose alors à Québec et à Montréal de nombreux dessins et tableaux réalisés durant sa période parisienne. Le mouvement de renouveau dans les arts déjà amorcé prend son élan.

En parallèle avec son enseignement aux Beaux-arts, Pellan poursuit sa carrière de peintre.

 

SUJETS / THÈMES

Dans une large part de son œuvre, Pellan a célébré de mille façons la vie sous toutes ses formes : tantôt à travers une glorification de la femme éternelle, source de vie; ou alors à travers une mise en scène de la nature; et encore dans la représentation d’animaux. Au moyen d’un langage plastique imprégné de la magie de la couleur, Pellan a composé un hymne à la vie.

 

TECHNIQUE

Dans les années 1940, il illustre  des recueils de poèmes, crée des costumes et décors de théâtre. Il s’intéresse à l’intégration de l’art à l’architecture et à l’environnement du quotidien. Il crée des peintures murales  pour l’ambassade du Canada à Rio sur le thème des vastes espaces du pays; il remporte un concours pour doter un édifice du centre-ville de Montréal d’une mosaïque sur le thème du temps. Plus tard, il réalise de grandes peintures pour la bibliothèque nationale du Canada à Ottawa, des vitraux pour une église à Laval et d’autres pour l’un des foyers de la Place des Arts de Montréal.

 

PRIX

En 1935, Pellan obtient le premier prix au premier Salon de l’art mural de Paris.

 

EXPOSITIONS

En 1935, Pellan tient sa première exposition particulière à l’académie Ranson et il participe à une exposition collective du groupe Forces nouvelles animé par Henri Héraut. En 1940, il est accueilli comme peintre à la prestigieuse galerie Jeanne Bucher.

 

COLLECTIONS

En 1937, Georges Huisman, directeur général des Beaux-arts, et Robert Rey, conservateur du musée de Fontainebleau, achètent deux tableaux dont l’un est visible au Centre Georges Pompidou et l’autre au Musée de Grenoble.

 

Source : Michel Martin, Sandra Grant Marchand, Alfred Pellan, Musée du Québec, Musée d’art contemporain de Montréal, Les publications du Québec, 1993




Copyright © 2001 - 2020 Galerie Jean-Pierre Valentin