Biographie de Joseph Marie Charles FRANCHèRE

Joseph-Charles Franchère, photographie d'Edmond Dyonnet

 

BIOGRAPHIE

Joseph-Charles Franchère, naît à Montréal en 1866. Il étudie au Conseil des arts et manufactures, à l'école de l'abbé Chabert et effectue un apprentissage de deux ans dans l'atelier du peintre décorateur F.X.E. Meloche à Montréal. Il poursuit son apprentissage à Paris en 1888, où il fréquente pendant deux ans les académies Julian et le studio Colarossi. De retour à Montréal en 1890, trois grands tableaux lui sont commandés pour la chapelle Notre-Dame du Sacré-Coeur de Notre-Dame. Il retourne à Paris en 1890 où il est reçu à l'École des Beaux-Arts. Pendant son séjour, il peint La Vierge de l'apocalypse (1892), La multiplication des pains (1893) et Le Christ consolateur des affligés (1895). Franchère peint également des murales d'église à Québec et enseigne au Conseil des arts et manufactures ainsi qu’au Monument national. Il décède à Montréal en 1921.

 

SUJETS / THÈMES

Peintre de formation académique, il se spécialise dans des tableaux idéalisant la vie rurale et dans les pièces inspirées par le symbolisme.

 

TECHNIQUE

Peintre, illustrateur et décorateur d'intérieurs d'églises, il illustre aussi des livres dont Chansons canadiennes (1907) de P. E. Prévost et Les rapaillages (1916) de l'abbé Lionel Groulx et peint plusieurs portraits officiels.

 

EXPOSITIONS

Dès 1890, Franchère soumet ses œuvres aux expositions de l'Art Association of Montreal et de l'Académie royale des arts du Canada ainsi qu’aux expositions universelles (Chicago en 1893, Buffalo en 1901, et Saint-Louis en 1904).

 

DISTINCTION

Franchère est RCA, Royal Canadian Artist.

 

Source : Musée Virtuel du Canada et Encyclopédie canadienne




Copyright © 2001 - 2022 Galerie Jean-Pierre Valentin