Biographie de Pierre LEFEBVRE

 

BIOGRAPHIE

Pierre Lefebvre est né à Hull en 1954.

Depuis 1980, il se consacre entièrement à la peinture et expose en solo pour la première fois en 1981 dans sa ville natale.

Il s’installe à Montréal en 1982, expose à Ottawa puis à Toronto et décide, en 1987, de partir pour la France. Pendant un an, entre le sud de la France et l’île Saint-Louis à Paris, il peint en prévision de son premier solo à Montréal.

De retour à Montréal en 1988, il présente ses nouvelles oeuvres à la galerie de Bellefeuille. Les oeuvres de Pierre Lefebvre sont exposées à la galerie Jean-Pierre Valentin depuis le printemps 2001.

THÈMES / SUJETS

Pierre Lefebvre peint des personnages, des scènes d’intérieur et des natures mortes. Il ne s’inspire pas d'un modèle vivant à proprement parler, mais à bien les regarder, ses personnages, femmes et hommes, lui ressemblent. Ils sont sérieux et réservés. La femme dans son oeuvre est souvent représentée le visage tourné légèrement, énigmatique, les yeux fixant l’infini. Le port altier, elle peut occuper tout l’espace du tableau. Rarement accompagnée d’autres personnages, elle est attablée à lire, en train de dresser la table pour le repas ou assise sagement dans l’attente.

La femme nue, debout, perd un peu de son assurance. Elle devient plus réservée, un peu timide. Recroquevillée sur elle-même, elle s’habille de voiles transparents et reste sérieuse, énigmatique, enveloppée du clair-obscur dont joue l’artiste avec adresse.

La composition est structurée, souvent géométrique, toujours intéressante. Les vues sont parfois plongeantes comme si l’artiste invitait le spectateur à entrer dans l’oeuvre.

L’atmosphère qui se dégage des huiles de Pierre Lefebvre, portraits ou natures mortes, est mystérieuse et statique. En observant les détails, on perçoit le message codé de l’artiste: ici, on remarque une brisure; dans la ligne mais aussi dans le symbole du verre de vin brisé. Le choix du citron n’est pas fortuit; le vin rouge qui se répand sur le drap froissé n’est pas là par hasard. Tout est réfléchi. D’ailleurs l’artiste se donne un moment de reflexion avant d’attaquer sa toile blanche, imaginant les grandes lignes de ce que sera le prochain tableau. Une fois l’oeuvre mûrie, le pinceau court sur le support pour transcrire ce que Lefebvre a déjà créé mentalement.

TECHNIQUE

Pierre Lefebvre peint à l’huile. Occasionnellement , il travaille sur papier.

Les couleurs peuvent être vives tout en étant discrètes. Dans certains cas, un tableau de Lefebvre pris dans son ensemble semble monochrome bien que les couleurs choisies ne relèvent pas de la même palette. C'est le résultat du coup de pinceau de l’artiste qui atténue la couleur, un pinceau vigoureux, au coup sûr et déterminé, nerveux mais précis. En appliquant la couleur par à-coups et dans des sens opposés, Lefebvre dynamise la surface de l’oeuvre et la couleur gagne en nuance ce qu’elle perd en éclat.

Pour reprendre les termes de la critique d'art Michèle Lauzon en 1995, on pourrait dire "que ce soit par la couleur, la lumière ou l’émotion, peu à peu Pierre Lefebvre a réussi à établir un lien, un équilibre entre ses peintures: témoignage du talent indéniable de l’artiste".

EXPOSITIONS SOLO

2006    Galerie Valentin, Montréal

2002    Galerie Valentin, Montréal

1995    Galerie Vincent, Ottawa

1993    Galerie de Bellefeuille, Montréal

1991    Galerie Vincent, Ottawa

1989     Rétrospective, Galerie Montcalm, Maison du Citoyen, Hull (sous la présidence du M. Légère, maire de la ville de Hull)

1988     Galerie de Bellefeuille, Montréal

1986     Galerie Vincent, Ottawa

1984     Kinsman-Robinson Galleries, Toronto

1983     Galerie Vincent, Ottawa

1981     Galerie Gérard Raymond, Hull

EXPOSITIONS DE GROUPE

2012-2001 Le choix des artistes, Galerie Valentin, Montréal

2011-2001 Petits formats, Galerie Valentin, Montréal

2006-05 Masters Gallery, Calgary

2007-2003 Artists' Choice, Galerie Roberts, Toronto

2005 Impromptu, Galerie Valentin., Montréal

2004-03 Wallace Galleries, Calgary

2004-1983 Galerie Vincent, Ottawa

BIBLIOGRAPHIE

- Robert Bernier, "Pierre Lefebvre : Tic, tac, tic tac temps….", Parcours Art et art de vivre,  Vol. 12, no. 3, automne 2006

- Claude Bouchard, "La poésie visuelle de Pierre Lefebvre", Le Droit, 16-17 avril 2005

- Robert Bernier, La peinture au Québec depuis les années 1960, Les Éditions de l’Homme, 2002

- Bernard Lévy, "Les atmosphères de Pierre Lefebvre", Vie des arts, No 188, automne 2002, p. 17 http://www.erudit.org/culture/va1081917/va1163255/52835ac.pdf

- Jean Dumont, "Dans les marges du réel", Parcours l’informateur des arts, vol. 7, no 4, automne 2001

- Magazin’Art, 8e année, No 1, automne 1995

- Guy Robert, "Une quête approfondie", Le Collectionneur, Vol. 9, No 33, octobre 1995

- Jules Arbec, "L’œuvre de Pierre Lefebvre", Magazin’Art, 6e année, No 1, automne 1993

- Edgar Demers, "Pierre Lefebvre à Paris", Le Collectionneur, Vol. VI, No 22, printemps 1988

COLLECTIONS

Cape Breton University, Nouvelle-Écosse

Art Gallery of Mississauga, Ontario

Alain Hirsch Construction Corp., Californie

Nombreuses collections privées en Europe, aux États-Unis, en Australie et au Canada




Copyright © 2001 - 2022 Galerie Jean-Pierre Valentin