Biographie de Robert PILOT

BIOGRAPHIE

Né en 1898 à St. John’s À Terre-Neuve, Robert Pilot déménage à Montréal en 1910 où il peint les soirs et fins de semaine dans le studio de son beau-père Maurice Cullen. Il étudie au Monument national et à l’Académie royale du Canada durant les cours du soir. Les fins de semaine, il peint des paysages avec Cullen. Il s’inscrit ensuite à l’Association d’art de Montréal sous la direction de William Brymner. Puis, il sert dans l’armée canadienne entre 1916 et 1918 et, à son retour, suit à nouveau les cours de Brymner. En France de 1920 à 1922, il étudie à Paris à l’Académie Julian sous la direction de Jean-Paul Laurens et peint à Concarneau, en Bretagne, avec l’artiste montréalais Edwin Holgate. Pilot revient à Montréal et peint le Québec. Il peint aussi en Espagne et en Afrique du Nord en 1927. Puis, en 1940, il s’enrôle dans l’armée canadienne. Il revient à Montréal à la fin de la guerre et continue à peindre le Québec et le Canada en général. Il décède à Montréal en 1968.

 SUJETS / THÈMES

Pilot peint les paysages des Laurentides, de la région de Baie-Saint-Paul ainsi que ceux de la ville de Québec pour lesquelles il est surtout connu.

 

TECHNIQUE

Après la seconde guerre mondiale, Pilot fait plusieurs voyages pour exécuter des croquis en Angleterre, en Irlande, en France et en Italie.

DISTINCTIONS

Pilot gagne une bourse d’étude à l’Association d’art de Montréal.

En 1925, il est élu membre associé de l’Académie royale canadienne puis devient membre permanent en 1935. Il est ensuite le président en 1953-54. Il reçoit en 1944 l’Ordre de l’Empire britannique.

 

Source : Traduction libre de Paul Duval, Canadian impressionism, McClelland & Stewart Inc., 1990Robert Pilot

 

BIOGRAPHIE

Né en 1898 à St. John’s en Nouvelle-Écosse, Robert Pilot déménage à Montréal en 1910 où il peint les soirs et fins de semaine dans le studio de son beau-père Maurice Cullen. Il étudie au Monument national et à l’Académie royale du Canada durant les cours du soir. Les fins de semaine, il peint des paysages avec Cullen. Il s’inscrit ensuite à l’Association d’art de Montréal sous la direction de William Brymner. Puis, il sert dans l’armée canadienne entre 1916 et 1918 et, à son retour, suit à nouveau les cours de Brymner. En France de 1920 à 1922, il étudie à Paris à l’Académie Julian sous la direction de Jean-Paul Laurens et peint à Concarneau, en Bretagne, avec l’artiste montréalais Edwin Holgate. Pilot revient à Montréal et peint le Québec. Il peint aussi en Espagne et en Afrique du Nord en 1927. Puis, en 1940, il s’enrôle dans l’armée canadienne. Il revient à Montréal à la fin de la guerre et continue à peindre le Québec et le Canada en général. Il décède à Montréal en 1968.

 

SUJETS / THÈMES

Pilot peint les paysages des Laurentides, de la région de Baie-Saint-Paul ainsi que ceux de la ville de Québec pour lesquelles il est surtout connu.

 

TECHNIQUE

Après la seconde guerre mondiale, Pilot fait plusieurs voyages pour exécuter des croquis en Angleterre, en Irlande, en France et en Italie.

 

DISTINCTIONS

Pilot gagne une bourse d’étude à l’Association d’art de Montréal.

En 1925, il est élu membre associé de l’Académie royale canadienne puis devient membre permanent en 1935. Il est ensuite le président en 1953-54. Il reçoit en 1944 l’Ordre de l’Empire britannique.

 

Source : Traduction libre de Paul Duval, Canadian impressionism, McClelland & Stewart Inc., 1990




Copyright © 2001 - 2022 Galerie Jean-Pierre Valentin