Biographie de Samuel BORENSTEIN

Samuel Borenstein, autoportrait, 1946

 

BIOGRAPHIE

Né à Kalvarija, en Lithuanie, Samuel Borenstein était peintre, dessinateur industriel et sculpteur. Il a immigré au Canada en 1921 avec son père et sa sœur. Il rejoignait alors ses quatre frères qui vivaient déjà à Montréal. Ils faisaient partie d’une grande vague d’immigration venant de l’Europe de l’Est, au cours des premières décennies du 20e siècle, à l’aube de la deuxième guerre mondiale, alors que les États-Unis commençaient à restreindre sérieusement la venue des juifs et autres européens de l’est. La période dépeinte par Sam Borenstein à Montréal reflète une période de développement des institutions juives à Montréal et d’épanouissement des artistes montréalais, juifs et autres.

Après avoir été apprenti chez un vendeur de fourrures, puis employé dans une usine de vêtements, Sam Borenstein se lance à temps plein dans la peinture. Avec une formation des plus sommaires, il se met à peindre avec une sensibilité particulièrement moderniste, rejetant les modèles traditionnels narratifs ou romantiques et la technique académique, au profit d’une observation directe du monde qu’il avait sous les yeux et d’un usage libre et expressif de la peinture et de la couleur. Il s’est aussi inspiré des artistes européens de l’avant-garde qu’il avait vus et admirés dans les musées et les galeries.

Il étudie alors avec Ezéar Soucy, John Y. Johnstone, and Alfred Laliberté au Conseil des Arts et manufactures vers 1926-1929. Il férquente brièvement l’Académie André Lhote à Paris en 1939. Il est affilié à la Société des Arts Contemporains vers 1939-42.

      

SUJETS

Ses oeuvres illustrent avec talent aussi bien les portraits que les scènes de rue de Montréal des années 30 et 40, ainsi que les paysages et villages du Québec des années 50 et 60.

Il peint dans les Laurentides, à Paris, en Bretagne en 1939 puis sur la côte de la Nouvelle-Angleterre en 1968.

 

TECHNIQUE

Adepte de la peinture en plein air, ses toiles intenses et colorées contrastaient avec celles de ses contemporains qui réagissaient au modernisme à partir d’une perspective formaliste. Dans son approche des paysages ainsi que des portraits et des natures mortes, Sam Borenstein a exploré les propriétés expressives de la nature à travers l’art.

 

COLLECTION

Les tableaux de Sam Borenstein font partie des collections permanentes de plusieurs musées canadiens dont le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée du portrait du Canada, le Musée des beaux-arts de Winnipeg et le Musée des beaux-arts de l’Ontario, ainsi que le Hirshhorn Museum de Washington D.C.

 

Source: Canadian Art, volume one/A-F, Catalogue of the National Gallery of Canada, Ottawa, 1988 et www.samborenstein.com

 




Copyright © 2001 - 2021 Galerie Jean-Pierre Valentin