Biographie de William BRYMNER

William Brymner, photographie d'Edmond Dyonnet

 

BIOGRAPHIE

William Brymner, peintre et professeur naît à Greenock en Écosse en 1855 et arrive au Canada en 1957. Le père de Brymner est le premier archiviste du Dominion. William est surtout connu en tant que premier grand professeur d'art au Canada. Son respect de la formation scolaire et son style délicat et très personnel, combinés à sa sensibilité au talent des autres, ont marqué bon nombre d'hommes et de femmes qui ont étudié avec lui à Montréal au début du XXesiècle. Après avoir terminé ses études à Richmond (Québec), il part étudier l'architecture à Paris. C'est là-bas qu'il décide de peindre.

En 1886, Brymner est nommé directeur des cours d'art à la Société des Arts de Montréal. Cette même année, il devient membre titulaire de l'Académie royale des arts du Canada. Ses portraits et ses scènes d'intérieurs sont très représentatifs. Il réalise aussi des aquarelles sur soie, et des murales, qu'on peut admirer dans l'ancienne Porteous house, à l'Île d'Orléans. Il fait des esquisses de paysages avec J.W. Morrice et Maurice Cullen. Son œuvre illustre la finesse d'une palette aux couleurs sensuelles et éclatantes, et l'on trouve dans la scène pastorale la tranquillité propre aux tableaux européens. Il décède à Wallasey en Angleterre en 1925.

 

SUJETS

Le style de Brymner s'affirme dans les années 1890. Le paysage l'intéresse beaucoup, mais il produit aussi quelques remarquables portraits et scènes de genre. Il interprète le paysage canadien en s'attachant davantage à produire des effets de matière et à rendre les subtilités de l'atmosphère. De même, ses tableaux de figures – dont beaucoup sont à l'aquarelle, son procédé favori dans ces années-là –, se font plus intimistes.

 

TECHNIQUE

En France, en 1879, Brymner se lie bientôt à un groupe de jeunes peintres naturalistes inspirés par l'école de Barbizon et son chef de file Jean-François Millet. En quête de sujets pittoresques et d'effets naturels, ils vont croquer des scènes champêtres. Gagné à cette pratique, Brymner peint dans la campagne française et belge pendant l'été de 1879.

 

EXPOSITIONS

Habitué des grandes expositions annuelles d'art au Canada, dont l'Exposition nationale canadienne à Toronto, William Brymner participe aussi à bon nombre d'expositions internationales. Il reçoit une médaille d'or à la Pan-American Exhibition de Buffalo en 1901 et une médaille d'argent à la Louisiana Purchase Exposition de St Louis en 1904.

 

COLLECTIONS

Des œuvres de William Brymner sont conservées à l'Agnes Etherington Art Centre, Queen's Univ. (Kingston, Ontario), à BAC, à l'Art Gallery of Hamilton (Hamilton, Ontario), à la Beaverbrook Art Gallery (Fredericton), au Musée des beaux-arts de l'Ontario (Toronto), au Musée des beaux-arts de Montréal, au Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa), au Musée national des beaux-arts du Québec (Québec), au Musée McCord d'histoire canadienne (Montréal) et dans d'autres collections publiques et privées au Canada.

 

Source: L’encyclopédie canadienne et Le dictionnaire biographique du Canada en ligne

 




Copyright © 2001 - 2022 Galerie Jean-Pierre Valentin