Biographie de Cornelius KRIEGHOFF

Cornelius Krieghoff, autoportrait

 

BIOGRAPHIE

Né en 1815 à Amsterdam, aux Pays-Bas, Cornélius Krieghoff se rend en 1836 aux États-Unis. Il s’enrôle dans l’armée comme artiste topographe l'année d'après.

Aux alentours de 1839, il s’installe temporairement à Montréal avec son épouse québécoise. Le couple vit entre 1841 et 1846 à Rochester, dans l'État de New York puis à Toronto. En 1846, Krieghoff est de retour à Montréal et expose quelques oeuvres, toutefois sans grand succès. 

Les débuts à Montréal de Cornélius Krieghoff en tant qu’artiste-peintre sont difficiles. Pour subsister, Il doit peindre des enseignes et des meubles tout en donnant des cours de peinture mal rémunérés. Il tente également de vendre ses tableaux de porte à porte. La chance lui sourit quand le marchand John Budden remarque ses oeuvres et le pittoresque de ses thèmes.
En 1853, l’artiste déménage à Québec et décède en 1874 à Chicago, à l’âge de 57 ans.

sujets

Krieghoff dépeint dans ses tableaux des scènes de la campagne québecoise telle qu'elle est perçue à l’époque par la bourgeoisie. La vie des paysans est montrée comme étant à la fois champêtre, primitive et fruste.

Au XIXème siècle, au Canada comme aux États-Unis, les collectionneurs sont demandeurs de tableaux représentant la vie rustique, le folklore et les Amérindiens.

Les deux tendances dans l’art pictural de l’époque sont le portrait et le paysage. Cornélius Krieghoff développe astucieusement un “genre” nouveau qui fait la synthèse des deux tendances à la mode et propose des tableaux de moeurs où se succèdent les trappeurs en raquettes, les ponts de glace et les masures de paysans, les scènes de portage et de chasse, les courses de chevaux et les tempêtes de neige, les cabanes à sucre et les glissades en toboggan, les paysages d’automne en forêt et les campements indiens. Ces oeuvres sont empreintes d’humour parfois teinté de caricature.

Krieghoff aurait réalisé plus d’un millier de tableaux représentant le terroir québécois, ainsi que des peintures de genre sur des sujets hollandais .

MÉDIUM/TECHNIQUE

Krieghoff a peint surtout des huiles sur toile.

COLLECTIONS

Les Musées à travers le Canada
Des collections corporatives et privées au Canada, aux États-Unis ainsi qu’en Grande-Bretagne

BIBLIOGRAPHIE

J. R. Harper, Krieghoff, 1979
 M. Bigué et G. Robert, La peinture au Québec depuis ses origines, 1978
J. Russel et Harper, Cornelius Krieghoff: the Habitant Farm, Ottawa 1977
Attitude esthétique de Cornélius Krieghoff, Racar, Saskatoon, 1974
Scenes in Canada, C. Krieghoff, 1848-1862, Montréal, 1972
Cornelius Krieghoff: Peintre de moeurs, Ottawa, 1972
H. de Jouvancourt, Cornelius Krieghoff, Montréal 1971
G. Morrisset, La peinture traditionnelle au Canada français, Ottawa 1960
The Fine Arts in Canada, Mac Tavish et Newton, Toronto 1925




Copyright © 2001 - 2021 Galerie Jean-Pierre Valentin